Dolores Claiborne de Stephen King

Publié le par Lovecats


Pocket, 1996, 320 pages

Source :
link

Présentation de l'éditeur
À Little Tall, on ne sait toujours pas exactement ce qui s'est passé il y a trente ans, et si l'accident qui, le jour de l'éclipse, a coûté la vie au mari de Dolores Claiborne était vraiment un accident...
Aujourd'hui, la vieille dame indigne est à nouveau soupçonnée : la riche et sénile Vera Donovan, dont elle est la gouvernante depuis des décennies, vient d'être découverte morte dans sa demeure.
Seule témoin et seule héritière, Dolores fait figure de coupable idéale. Elle n'a désormais plus le choix : elle doit passer aux aveux. Raconter les étranges phobies qui habitaient sa maîtresse, se souvenir de l'horreur qu'elle vécut il y a trente ans. dire toute la vérité : une vérité terrifiante.

Né en 1947, à Portland, dans le Maine, Stephen Edwin King a publié sa première nouvelle dans un fanzine en 1965. Aujourd'hui devenu le plus célèbre des écrivains de terreur et best-eller mondial numéro un, il vit à Bangor en Nouvelle Angleterre

Mon avis
Je lis Stephen King depuis toute jeune ! Et celui ci je voulais le lire depuis bien longtemps car je connais le film et j'adore !
Je fus d'abord surprise de la façon dont il écrit, à la première personne, pas de chapitre !
Un livre que j'ai dévoré en moins de 24H !
Dolores Claiborne, femme et mère, aura le courage de commettre un meutre prémédité pour défendre sa fille contre son mari, qui abuse de leur fille !
Dolores a travaillé toute sa vie, pour subvenir aux besoins de sa famille, chez l'acariatre Vera Donovan.
Finalement malgré la distance de l'argent, de la bourgeoiserie et de son foutu caractère, Véra et Dolores sont devenues amies !
Un suspence bien dosé !

Publié dans Avis anciens :-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article