Les cèdres de Beau-Jardin de Belva Plain

Publié le par Lovecats


Pocket, 2003, 704 pages

Source :
link

Présentation de l'éditeur
Au printemps 1835, à bord du brick la "Mirabelle", Miriam et David partent à la découverte de l'Amérique. Après la mort de leur mère dans un petit village de franconie, assassinée huit ans auparavant par des militants anti-juifs, leur père, Ferdinand Raphael, est allé tenter sa chance à la Nouvelle-Orléans. Fortune faite, entouré de nombreux domestiques noirs, Ferdinand accueille ses enfants pour leur offrir une existence opulente et libre dans une Louisiane qu'il chérit tant, le pays du Bayou, des cajuns et des créoles. Mais David, fidèle aux écrits de la tradition juive, n'accepte pas ce monde où des hommes sont réduits à l'esclavage : il décide alors de rejoindre le Nord et y entame des études de médecine. Après le départ de son frère adoré, la jeune Miriam est mariée, sans amour véritable, à un riche homme d'affaires de la ville, et s'installe dans l'immense demeure de Beau-Jardin. Sous les cèdres centenaires de la propriété, elle découvre bientôt les joies et les peines de la passion amoureuse. Mais au loin, gronde déjà la guerre de Sécession, et le terrible dilemme pour Miriam d'un frère acquis à la cause nordiste et d'un amant qui se bat pour le Sud...

Mon avis
Encore une belle saga familiale !
Comment David et Miriam, juifs pratiquants et européens vont réussir à s'intégrer en Louisiane, où avoir des esclaves et pratiquer ,peu ou pas du tout, la religion est dans les normes ?
David, lui montrera quasiment tout de suite sa désaprobation et il partira faire des études de médecine dans le Nord où il restera pendant 8 ans !
Miriam, elle se pliera à toutes les volontés de sa belle-mère et de son père, elle se mariera à 16 ans avec un juif pratiquant mais malheureusement elle ne trouvera pas le bonheur escompté !
David reviendra du Nord avec les mêmes idées d'abolution  de l'esclavage mais il essayera de ne  pas le montrer !
Pendant la guerre, Miriam recueillera beaucoup de gens ayant perdu leurs biens. Beau-Jardin deviendra alors la résidence principale de cette grande famille.
Les idéaux politiques ou religieux ont toujours eu le pouvoir de diviser !
Une histoire qui m'a beaucoup appris sur les coutumes du Sud !
Une belle lecture !

Publié dans Avis anciens :-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article