Le prince des marées de Pat Conroy

Publié le par Lovecats


Pocket, 2005, 1070 pages

Source :
link

Présentation de l'éditeur
Tom, Luke et Savannah ont grandi au paradis, dans le sud faulknérien, sur une petite île de Melrose où leur père pêchait et leur régnait par sa beauté. Comment survivre à tant de bonheur et de poésie ? Leur enfance éblouie et perdue préfigure les drames inévitables de l'âge adulte. Parce qu'ils refusent de mûrir, de vieillir, leur rêves d'art, d'exploits, de justice vont se heurter à la brutalité du monde réel. La géniale et tragique Savannah et ses frères affrontent l'amour, la solitude et la peur de vivre avec une ironie désespérée.
De leurs blessures inguérissables naissent des fous rires sans fin et une immense tendresse.

Mon avis
Le prince des marées fait partie des rares livres que je relis quasiment une fois par an ! Et à chaque fois je redécouvre une autre facette de ce livre !
Un livre très dur par certains côtés car il décrit bien la cruauté dont les hommes peuvent faire preuve et l'impact que cela peut avoir sur toute une famille !
L'enfance de tom, Savannah et Luke se déroule dans l'île Melrose où malheureusement, ils vivront dans la peur de leur père et avec leur mère qui vit totalement danss le déni !
Pour leur vie d'adulte, ils auront chacun une façon différente de vivre avec leur passé.
Luke deviendra pêcheur et restera vivre sur l'île Melrose.
Tom deviendra professeur et entraîneur de foot, il se marie et aura trois filles, qu'il essayera d'élever comme il pourra...
SAvannah deviendra poétesse pour exorciser ses démons intérieurs.
Plein de secrets de famille dévoilés par Tom, pendant ses entretiens avec le Docteur Lowenstein, psychiatre de sa soeur jumelle, qui a encore essayé de se suicider.
Ces souvenirs et ses secrets sont assez douloureux et parfois tragiques !
Une lecture que je conseille à toutes celles qui aiment les sagas familiales poignantes.
Je ressens toujours un flot d'émotions en lisant ce livre qui vont de la tristesse, la colère, l'angoisse mais aussi parfois, de la joie, malgré tout !
On ne peut être indifférent à cette lecture !

Publié dans Avis anciens :-)

Commenter cet article